Heure d'ouverture :

Lun-Ven 8:00 - 19:00
Sam - 8:00 - 18:00
Dimanche urgences uniquement

Intervention en Gironde contre les insectes xylophages

Les insectes xylophages (qui se nourrissent de bois), sont un véritable fléau pour nos habitations, et notamment les termites. Ces insectes vivent en colonie à l’instar des fourmis, et prospectent en surface de manière à trouver du bois (combles, charpente et autres boiseries). Si votre maison possède des charpentes ou une ossature bois, et que par malheur une colonie prospecte chez vous, des problèmes et de lourds dégâts peuvent vite survenir. Et ce n'est pas le seul cas de figure ! Depuis 2007, la loi impose le traitement préventif (zones couvertes par arrêté préfectoral) contre les termites lors de la construction d’un nouveau bâtiment. Pourquoi procéder à de telles opérations ? C’est par ce que le risque d’infestation par les termites, est particulièrement fréquent ! Notamment en Gironde, où les termites vivent à l’état naturel. Pour lutter contre ces insectes, plusieurs solutions de traitement anti termites existent, de la prévention des risques jusqu’à la l’éradication d’une colonie, faites appel à une société experte dans la préservation de vos bâtiments pour lutter contre la présence de termites dans votre habitat ou vos locaux infestés à Bordeaux et en Gironde.

Le fonctionnement est simple : nous intervenons au mètre linéaire. Contactez-nous dès maintenant pour obtenir un devis personnalisé en fonction de vos besoins dans la lutte contre les termites et de la zone à traiter ! Mais d’abord, voyons comment termites et nuisible Gironde, œuvre chaque jour à protéger vos maisons.

Le traitement des termites : comment ça marche ??

Traiter les termites pour s'en débarrasser nécessite de bien connaître le comportement de ces insectes afin d’éviter toute prolifération. Il existe de nombreuses techniques en traitement curatif (qui va éliminer les colonies), ou en traitement préventif (qui va éloigner les individus). En fonction de votre besoin, Termites et Nuisibles appliquera l’une ou l’autre de ces solutions. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, étudions la manière dont vivent les termites.

Biologie et comportement des termites

Les termites sont des insectes souterrains qui abritent leur nid dans le sol. Ils construisent les galeries-tunnels (tubes solides) dans lesquelles ils circulent à la recherche de nourriture et d’eau. Les espèces Coptotermes formosanus et Reticulitermes flavipes sont les plus présentes dans les zones occupées par l’homme, et donc parmi les plus nuisibles. C'est pourquoi l'humidité favorise leur prolifération
Les termites sont des insectes eusociaux, qui vivent en colonies constituées de milliers, voire de millions d’individus et présentent trois caractéristiques :

  • • Chevauchement des générations
  • • Coopération dans les soins parentaux
  • • Division du travail avec des castes d’individus stériles
  • • Afin d’optimiser son développement, une colonie de termites est constituée de plusieurs catégories d’individus, appelées castes. Chaque caste assure une fonction qui lui est propre à l’intérieur de la colonie.
  • • Les reproducteurs primaires
  • • Les reproducteurs secondaires (néoténiques)
  • • Les ouvriers
  • • Les soldats
  • • Le couple royal

Régime alimentaire :

  • • La cellulose. Ce glucide est un des constituants essentiels du bois, plus précisément de la paroi des cellules végétales.
  • • Les termites sont parmi les rares animaux à pouvoir consommer et digérer la cellulose.
  • • La capacité des termites à dégrader la cellulose leur est conférée par leur flore intestinale : des protozoaires spécifiques capables d’assimiler la chaîne moléculaire de D-glucose.

Traitement curatif des termites

Le traitement curatif, intervient lorsque votre habitation a déjà été victime d’une infestation. Sous forme de piège ou de barrière chimique. Ces deux techniques sont éprouvées et efficaces, et peuvent être employé en fonction de l’avancée de l’infestation. Les pièges pourront servir à éliminer à terme la totalité de la colonie (entre 6 mois et un an), la barrière chimique à supprimer un grand nombre d’insectes sans pour autant détruire la colonie (utile en cas d’urgence).

Technique des "Pièges-Appâts"

Le système Exterra™ élimine les colonies présentes dans la construction ou à proximité en les alimentant d’une formulation insecticide à effet retard. L’élimination des colonies de termites par l’utilisation du système Exterra™ est composée de plusieurs étapes :

ÉTAPE 1 : INSTALLATION DES STATIONS ET INTERCEPTION DES COLONIES La première étape de l’élimination des colonies par Exterra™ est donc l’installation de stations, dans le sol autour de la construction et, si nécessaire, à l’intérieur. Les stations sol contiennent un aliment non toxique à base de cellulose. Cet aliment est sous forme d’éléments en bois, d’une essence particulièrement appréciée par les termites. Ces éléments de bois sont appelés des intercepteurs. Les stations sont spécialement conçues pour permettre au maximum aux termites prospectant dans les environs de trouver les intercepteurs. Les termites ouvriers d’une colonie se situant dans les environs d’une station, prospectant de manière aléatoire, finissent par trouver la station et ses intercepteurs après une période variable. Ces termites signalent alors la présence de la source de nourriture à leurs semblables, qui se rendent à leur tour dans la station. Ce procédé permettant de concentrer les termites dans les stations est appelé Interception.

ÉTAPE 2 : ÉLIMINATION DES COLONIES PRÉSENTES Une fois que les termites sont interceptés dans les stations, l’élimination peut commencer. Il s’agit de placer une formulation insecticide à l’intérieur des stations dans lesquelles les termites ont été interceptés. Les insectes consommant les intercepteurs trouvent rapidement la formulation et délaissent le bois pour la formulation. Ceci est dû au fait que la formulation utilisée par Exterra™ est encore plus appréciée par les termites que les intercepteurs eux-mêmes. Les stations sont rechargées régulièrement en formulation, au cours de visites périodiques effectuées sur le site, jusqu’à ce que les termites cessent de la consommer.

ÉTAPE 3 : SURVEILLANCE DU SITE Lorsque la consommation de formulation a cessé, et l’élimination a été constatée sur le site, la formulation non consommée est retirée des stations. De nouveaux intercepteurs remplacent ceux présentant des traces de dégradation. Les stations intérieures sont retirées et le processus de surveillance du site peut commencer. Il est nécessaire de reprendre les phases d’interception et d’élimination en cas d’infestation par une nouvelle colonie, qui déciderait d’occuper le territoire précédemment occupé par la colonie éliminée.

Technique par barrières chimiques

Ce traitement consiste à créer des barrières chimiques autour et dans le bâtiment, il permet ainsi de protéger le bâtiment en repoussant les termites. Selon la configuration du bâtiment, plusieurs types de barrières chimiques sont possibles (liste non exhaustive) : Injection dans les murs périmétriques Injection en sol/mur Injection des murs de refend Injection des cloisons Injection des huisseries de porte Injection des bois (traitement du bois selon le type d’infestation) Cette technique peut éliminer rapidement un certain nombre d’individus, sans pour autant supprimer la colonie. Il s’agit d’une méthode à utiliser en cas d’urgence. Notre technicien effectuera une visite préalable de votre maison, cela lui permettra d’établir une étude technique chiffrée adaptée.

Traitements préventifs

Le traitement préventif consiste à protéger votre bâtiment avant même son infestation. La technique la plus commune, est la pose de barrière physique ou physico chimique pour éviter tout entrée d’insecte xylophage au niveau de l’interface sol/bâtiment. Elle consiste à poser des bandes sur les fondations de votre habitation de manière à éviter aux termites de remonter du sol vers votre maison. La plupart du temps ces bandes possèdent deux manières de protéger les bâtiments : une protection physique ou un traitement chimique. Ces protections sont placées au niveau de certains points sensibles de votre habitation (canalisations dalle béton ou fondation etc). Elles vous garantissent une protection contre les insectes pendant plusieurs années.

Protection physique

Il s’agit d’une barrière physique sans insecticide, qui s’applique autour de la dalle béton avant le montage des éléments maçonnés (briques, blocs-creux, voile béton armé, etc.) ainsi qu’autour des gaines et tuyaux traversant la dalle. Cette protection ne représente donc pas de risque pour espèces non cibles et l’environnement. Le procédé NOVITHOR bénéficie d’un avis technique du CSTB 16/14-683 et peut être utilisé dans toutes les zones sismiques pour tous les types de constructions.

Protection par barrières physico-chimique

Les Barrières périmétriques : TRITHOR S Il s’agit d’une barrière physico-chimique (film sur lequel on a appliqué un traitement) mis en œuvre sur la périmétrie de la dalle béton avant le montage des éléments maçonnés (briques, blocs-creux, voile béton armé, etc.) et autour des tuyaux et gaines traversant la dalle. On peut aussi utiliser ce procédé avant coulage des dallages (pose en L). Le procédé TRITHOR bénéficie d’un avis technique du CSTB 16/14-690, d’un label EXCELL n° 2017-09-081-02 pour un usage en zone sensible (château par exemple) et d’une certification CTB P+.

>

Si vous avez besoin de conseils ou services

Nous vous répondrons immédiatement afin de vous renseigner rapidement et de programmer une intervention dans les plus brefs délais.

TOP